FASHION WEEK et haute couture DEPUIS MON SOFA

  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle

chanel : le défilé métiers d’art paris-hamburg 2017/2018

Encore une fois j’écris cet article avec un soupçon de retard quant à la diffusion du défilé car Karl ne m’a toujours pas invité pour son défilé (j’aurai pu être un invité très calme et je n’aurai pas eu le besoin de vivre le défilé à travers l’écran de mon téléphone, nous vous voyons tous sur vos téléphones la-bas au fond)

 

Trêve de plaisanterie, je fais à nouveau un article sur un défilé de Chanel car j’ai tout simplement trouvé ce show grandiose. Il est pour moi l’expression de multiples arts tels que la musique, l’architecture et bien évidemment la mode !

 

Karl Lagarfeld est de toute manière bien connu pour réaliser ses défilés dans des décors spectaculaires et lieux d’exception. Pour ce show, tout se passe à Hambourg (Allemagne) dans la la Philharmonie de l’Elbe (conçue par les architectes Herzog et De Meuron et ayant ouvert le 11 janvier 2017).  Ce lieu met alors en avant l’architecture, (n’hésitez pas à regarder ces quelques photographies ci-dessous) mais également la musique.

Maintenant, regardons le défilé ! 

Cette musique est très joliment associée à la mode. Le mélange est tout simplement saisissant. On ne peut que vivre et regarder ce défilé avec une passion et un engouement très fort. Nous n’avons pas la sensation de participer à un défilé mais plutôt à un spectacle mettant en avant des femmes sûres d’elles et très tendance. 

L’univers maritime est en quelque sorte revisité par Chanel, casquettes, sacs marins, marinières, robes pull torsadées, vestes tailleurs (dans un esprit marin) et bien d’autres pièces encore pourraient vous donner l’envie de monter à bord de ce défilé. Une chose est sûre, nous n’avons jamais pu voir un si bel equipage !  Au delà du côté marin, nous pouvons voir dans ce défilé une richesse en terme de design, de matières et de détails.

 

Sobriété, allure, et élégance sont à l’honneur et mettent totalement la femme en valeur. C’est je pense l’uns de mes défilés favoris en terme de tenue, la femme n’a pas besoin de dévoiler toutes les courbes de son corps pour être « belle », elle peut être belle en portant une très longue robe, un pantalon long et ample ou bien un très joli caban, elle peut tout simplement être belle en toute sobriété.

au plaisir de vous écrire !

Paris Fashion week spring summer 2018

Paris s’ENDORT avec Saint Laurent.

La grande dame de fer ne cessera de nous surprendre par sa beauté éternelle

Après une réplique de la Tour Eiffeil durant le défilé de Karl Lagerfeld lors de la Fashion week haute couture automne hiver 2018, cette fois-ci la tour Eiffel est en fer et os lors du défilé de Saint Laurent. Cela va s’en dire que le catwalk se passant au Trocadéro est immense et grandiose (les plus passionnées et passionnés pourraient même en frissonner !).

 

Le printemps été 2018 sera riche en short, Anthony Vaccarello en fait une pièce importante et forte de sa collection et nous pouvons le voir sous différents design. Etant moi même un fan incontesté des shorts, je ne peux qu’adorer ce défilé mais comme il faut de tout pour faire un monde, vous pourrez également retrouver des robes, des pantalons et même des plumes sur certaines tenues !  

Nous pouvons également constater une prépondérance de noir et de blanc en terme de couleurs comportant parfois des jeux de transparence, la femme est très joliment mise en valeur et dévoile les courbes de son corps avec élégance et sensualité

 

Ainsi sous cette belle Tour Eiffel brillant d’un commun accord avec les tenues de ce défilé, la femme, jeune, un brin « sexy » et un brin raffinée ne pourra que nous illuminer de jour comme de nuit.

 

Par ailleurs, si vous êtes de passage à Paris, le musée Yves Saint Laurent a ouvert ses portes le 3 octobre. Ce musée peut être une pépite pour les passionné(e)s de culture mode désirant plonger dans cet univers riche en couture et en histoire. 

Ce musée est situé au 5 avenue Marceau à Paris.

mais, une fois la nuit passée, que se passe t-il ?

Paris s'éveille avec l'oréal paris.

l’Arc de triomphe et les Champs Elysées ne sont pas de reste durant cette belle saison de la mode.

 

 

En effet, l’Oréal Paris nous a présenté ce dimanche 1er octobre un show spectaculaire ouvert pour la première fois au public et le casting était à la hauteur de cet endroit unique, Barbara Palvin, Doutzen Kroes et Thylane Blondeau et tant d’autres encore ont mis le feu au podium ! 

 

    Du sourire, une allure vive et sûre de soi étaient au rendez-vous, Paris n’est pas prêt d’oublier ce défilé proposant de nombreux looks avec différentes coiffures, différent maquillages et des tenues de différents créateurs comme Isabel Marrant, Ami Paris et bien d’autres.  Ce défilé est ainsi une mine d’or en terme d’inspiration de style, de coiffure et de make up.

 

La couleur est à l’honneur, n’est-ce pas pétillant ?

Après cette si belle célébration de la mode et de la beauté, je vais maintenant vous montrer plusieurs looks que j’ai adoré durant cette semaine de la mode parisienne !

Photos : Vogue

au plaisir de vous écrire !

Milan fashion week ss18

Versace Printemps été 2018 : un hommage à la vie et au travail de Gianni.

( Gianni Versace n’est autre que le défunt frère de Donatella, vous pourrez constater à travers ce défilé et notamment la musique, une célébration de ce grand homme qui a « aidé les femmes à être elles-mêmes »

 

Je ne peux qu’applaudir Donattela Versace pour ce défilé étant riche tant par la diversité de vêtements et des imprimés mais aussi avec un casting réunissant les plus grandes mannequins d’hier comme Naomi Campbell, Claudia Schiffer, Cindy Crawford et d’aujourd’hui comme Gigi Hadid, Doutzen Kroes ou encore Caroline Trentini défilant avec énormément de force et d’entrain. 

 

Ceci donne à mes yeux une image d’une mode qui ne vieillit jamais, évoluant avec le temps et sublimant des femmes fortes et fières d’elles mêmes. Cet hommage à la vie prend ainsi tout son sens, la mode n’a pas d’âge après tout ! 

 

Les créations sur ce défilé traversent le temps et les époques tout en ayant un côté moderne et adapté aux goûts et aux couleurs du jour.  Ne soyez pas surpris si vous voyez des couvertures de Vogue en guise d’imprimé sur des combinaisons ou des robes ou encore l’intemporel portrait de Marilyn Monroe à la Warhol sur d’autres créations. Vous pourriez aussi être séduit(e)s par le côté western de certaines créations (la série Hell on Wheels n’a qu’à bien se tenir ! ). 

 

Féminité, sensualité et émotion sont ainsi au rendez vous et certains éléments intemporels du vestiaire féminin telle que la petite robe noire ne sont pas de reste.

 

Enfin, j’ai trouvé ce défilé très beau et notamment vers la fin lorsque les deux dernières modèles qui ne sont autre que Gigi Hadid et Binx Walton (10:16) foulent le podium ensemble et son vêtues de cuissardes sur lesquelles nous pouvons voir des croix rendant à nouveau hommage à Gianni. 

C’est désormais l’heure du final et toutes les femmes ensemble ne peuvent que nous surprendre par leur force et leur détermination, toutes les femmes peuvent ainsi être elles mêmes et ne pas en avoir peur, c’est une très belle vision de la femme que nous offre ici Donatella Versace.

La célébration prend fin avec un dernier final mettant en valeur d’anciennes grandes mannequins dont la beauté ne se ternie pas au fil du temps mais évolue tout simplement. Ce passage est unique et riche en émotion, je pense que la mode s’en souviendra un long moment…

Désormais je vais vous montrer plusieurs looks que j’ai adoré durant cette semaine de la mode !

Photos : Vogue

au plaisir de vous écrire !

HAUTE COUTURE FALL WINTER 2018.

C’est reparti pour une nouvelle Fashion week, cette fois-ci femmes et haute couture sont à l’honneur pour nous présenter la collection automne - hiver 2017 / 2018

Reprenons nos bonnes vieilles habitudes et commençons par un nouvel ordre alphabétique pour regarder ensemble cinq shows que j’ai fortement apprécié ! 

Commençons par la lettre C avec Chanel !

Ayant pour directeur artistique Karl Lagarfeld, cette maison de couture nous surprendra toujours par la force de ses décors et de ses créations. Cette fois-ci le show se déroule sous la coupole du Grand Palais avec une réplique de la Tour Eiffel ayant la tête dans les nuages ( n’est-ce pas impressionnant ? )

 

Pour ce défilé, Karl Lagarfeld exprime, je cite «  la vision d’une parisienne qui pourrait renaître, tout est question de coupes, de formes, de silhouettes « . 

 

Quelle belle renaissance que nous apporte ce défilé avec en effet des jeux de formes sur les tenues, des effets de superpositions sur les manches, il y a  même des manches amples ou encore des plumes au niveau des emmanchures ainsi que des fleurs sur les épaules. 

Vous pourrez retrouver du tweed pour de nombreuses tenues mais aussi du mikado de soie pour certaines robes noires et celle de la mariée.  La brillance est également au rendez-vous par l’intermédiaire de broderies associées parfois à des plumes situées au niveau des emmanchures. 

 

La parisienne, armée de son chapeau et de ses bottines ou cuissardes ne pourra que vous séduire pour ce défilé ! 

Continuons sur la lettre C avec Christian Dior, 

Ayant Maria Grazia Chiuri comme directrice artistique, ce défilé pourrait vous donner envie d’aventures avec ce décor naturel et composé d’animaux en bois. C’est d’ailleurs ce qu’a voulu exprimer Maria Grazia Chiuri par le biais de cette collection : une vision d’une femme aventurière et universelle. 

 

Ce défilé marque par ailleurs les 70 ans de la maison, pour la petite information, une exposition consacrée à Christian Dior a ouvert le 5 juillet au musée des Arts Décoratifs de Paris. N’hésitez pas à y aller faire un tour si vous êtes dans la belle capitale, elle se termine le 7 janvier 2018 et ne coûte que 11 euros pour un tarif plein ou bien 8,50 euros pour un tarif réduit.

 

Mais revenons en à nos moutons et à ce défilé. 

 

Nous pouvons constater dés le début un côté masculin avec une tenue très « aviateur » à 0:55 secondes, mais la féminité reprend très rapidement du service et s’exprime par le biais de robes aériennes faites d’organza ou encore de mousseline de soie sans oublier la transparence laissant apparaître le buste ou les jambes des aventurières de ce défilé suivant les tenues.

Il y a également selon moi un style parfois « puritain » avec des tenues ne laissant transparaître presque aucun centimètre de peau sans oublier l’usage du chapeau. Ce style laisse la place à un style plus romantique où nous pouvons voir la présence de fleurs sur des robes ou encore sur des vestes.

 

L’aventurière n’a jamais été aussi belle et sûre d’elle, elle peut venir de n’importe où, elle ne perdra jamais de son élégance et de sa confiance en elle.

Maintenant, Elie Saab, je vous en prie, menez la danse !

Ayant pour directeur artistique Elie saab, ce défilé se déroulant en intérieur et ayant un sol fait de brillance pourrait vous séduire par la beauté et rareté de ses créations.

 

Les princesses de l’automne hiver 2017 / 2018 nous subjuguent avec leur beauté si rare. Vêtues de bleu, de noir, de rouge, de vert, d’argent ou de doré, elles n’ont pas peur du froid et l’affrontent en robe parfois avec une très élégante cape, parfois avec une veste kimono ou encore un petit gilet de fourrure sans manche. 

 

Les tenues sont ici incroyablement élégantes et travaillées, chaque détail compte : des broderies, de la transparence,  de la brillance et des plumes sont au rendez-vous et embellissent les robes pouvant se présenter fendues ou non et ayant différents types de cols allant du col en V au col rond. 

Enfin, ici, le doré comme l’argent n’a pas peur de se mélanger aux couleurs telles que le noir, le bleu, le vert ou encore le rouge.

 

L’automne hiver 2017/2018 s’annonce très élégant du côté d’Elie Saab ! 

Jean Paul Gaultier, c’est à vous.

Ayant pour directeur artistique Jean Paul Gaultier, ce défilé met la montagne et la neige à l’honneur.

 

La haute couture n’épargne donc pas la montagne et se présente sous différentes formes et couleurs. Des couleurs très hivernales comme le blanc, le noir, le gris s’opposent et s’assemblent à des couleurs vives et dynamiques comme le bleu, le rouge, le doré. 

Une multitude de robes aux formes et emmanchures différentes se présentent ici sous nos yeux, certaines ne comportent qu’une seule manche d’autres ont un côté plus scénique et théâtral tandis que d’autres sont moulantes.

 

L’automne hiver peut s’affronter avec une chapka, un élégant voile, un bonnet à pompons ou sans chapeau ( comme ça, aucun risque de se décoiffer ! ). Il peut également s’affronter avec des pulls ou robes à cols roulés, des doudounes sans manches, des pulls et vestes jacquard ou encore des pantalons fuseaux ou bien d’académiques qui sont ici pour la plupart colorés (rouge, bleu, doré). 

Enfin, la transparence est également au rendez-vous pour cet hiver laissant apparaître la poitrine pour certaines tenues avec un jeu de brillance au niveau des épaules comme si il s’agissait de flocons neiges.   

 

Méribel, Courchevel et le Val d’Isère n’ont qu’à bien se tenir avec cette nouvelle collection !

Enfin, Ralph & Russo, veuillez clôturer cet article, 

Ayant pour directrice artistique Tamara Ralph, ce show met à l’honneur des femmes élégantes, raffinées et modernes.

 

Ici l’hiver s’affrontera en robe avec ou sans fentes, avec parfois un dos nu ou bien un col en V. 

Les robes pourraient vous séduire avec leurs allures fluides et aériennes ou encore leurs franges dont on ne peut se lasser.  Des broderies dorées ou argentées sur des robes blanches, transparentes et bien d’autres modèles encore apportent raffinement, rareté et élégance. 

 

Tamara Ralph ose également le mélange de matière comme nous pouvons le constater à 8:25 minutes de ce show où nous pouvons voir des cristaux dorés se mélanger à des plumes d’autruche. Les cristaux peuvent également être associés à de l’organza qui parfois se plisse telle une fleur. 

 

Comment ne pas craquer pour l’élégance de ce dernier défilé ?

C’est la fin mes ami(e)s, un grand bravo aux créateurs et aux mannequins pour ce merveilleux moment. 

au plaisir de vous écrire !

Paris fashion week spring / summer 2018.

Les hommes ne vont pas être de reste pour cet article. En effet, la Fashion week a eu lieu à Paris du 21 juin au 25 juin. La collection printemps été 2018 était au menu. Je ne vais pas vous parler de tous les shows de cette belle fashion week (sinon vous pourriez peut être y voir trouble à force de lire) mais plutôt de cinq shows que j’ai fortement appréciés.  Ces chefs étoilés de la couture risqueraient de vous surprendre !   

Et pourquoi ne pas ordonner tout ceci par ordre alphabétique ?  (il faut vivre dangereusement dans la vie…)

Je vais par conséquent commencer par la marque Ami Paris ayant pour directeur artistique Alexandre Mattiussi. Je suis dès le début de ce défilé conquis par ce sol de couleur rose qui ne pourra que mettre en avant les différentes tenues (regardez, nous pouvons même apercevoir la Seine au fond, n’est ce pas agréable ?). 

Nous pouvons noter dans ce défilé une belle palette de couleurs. Du bleu, du vert, du gris, du crème, du noir, du rose et du rouge dans de différentes déclinaisons sont au rendez-vous.  

Ces couleurs peuvent parfois se mélanger ensemble ou ne former plus qu’un comme par exemple pour le look tout en denim que l’on peut voir dés les premières secondes de ce défile (0:12 secondes pour être précis) ou bien pour des looks tout en rayures (vertes ou bleues).

Divers types de vêtements sont présents, vous pouvez y voir des tailleurs, des pantalons (sous différentes coupes il y en a même en vert vif), des shorts, des vestes blazer, de longs manteaux , des chemises qui parfois comportent des imprimés floraux (hawaiens pour être précis) ou bien des bandes de la couleur rose ou encore noire. 

J’ai vraiment adoré le style que nous propose Alexandre Mattiussi dans ce défilé où de nombreux hommes peuvent y trouver leur bonheur, j’ai particulièrement été conquis par les looks tout en denim, car le denim et moi c’est pour la vie mes ami(e)s !

Mais qui sera le prochain ?

(  roulement de tambour  )

C’est au tour de Dior !

 

  Mais qui est le créateur de ce si beau menu ? Ce n’est autre que Kris Van Assche. Ici le décor est fait d’un gazon synthétique et de suspensions noires et brillantes au plafond.

Pour ce show, du noir, du blanc, du gris, du rouge et du bordeaux sont au rendez-vous. Quant aux vêtements Kris Van Assche repousse comme il le précise les limites du tailleur, nous pouvons en effet le voir sous différentes formes, coupes et dans différents style (court, long, avec ou sans manches, il y en a pour tout le monde et pour tous les goûts !). Nous pouvons également noter un côté très jeune et universitaire par l’usage d’un bord côte rouge blanc et noir présent sur de nombreuses créations comme par exemple des vestes, des shorts ou encore des pantalons.

J’ai particulièrement apprécié dans ce défilé les chemises ainsi que leurs accessoires, elles sont ornées de colliers paraissant ne former plus qu’un avec elles. Mais j’ai également adoré de nombreuses vestes ainsi que de nombreux shorts présents ici, étant moi même de petite taille, je ne peux qu’adhérer à leur coupe courte et m’imaginer les porter. 

Nous n’en n’avons pas fini avec les D...

Maintenant Dries Van Noten, c’est à vous ! 

 

Ayant pour directeur artistique Dries Van Noten, cette élégante marque nous propose un show dans un univers très eighties (mais tout de même des temps modernes) et dans des tons verts, crèmes, marrons, jaunes, en bref des tons clairs et doux. Ici le décor est semblable à un bureau de presse ayant au fond ce qui me semble être des documents, livres, dossiers (je ne peux hélas rien feuilleter depuis mon écran pour vous dire précisément ce qu’ils contiennent…). 

Quant aux vêtements ? Nous pouvons retrouver différents types de vêtements comme des shorts, des vestes longues ou encore des pulls arrivant presque au bas du short. Les chemises sont portées hors ou dans le pantalon (je n’ai pas de préférence à ce niveau étant donné que j’aime les porter de la même manière et varier les choses suivant mon humeur et le type de chemise que je porte). Il y a différents types de chemises, certaines comportent des broderies, d’autres sont à motifs qui sont parfois floraux (j’adore) et il y en a même des « militaires ». Il y a également des hauts col V, de longs trenchs ou encore des vestes blazer. Nous pouvons noter un mélange d’imprimés pour certains looks :  des chemises à motifs sont portées avec des pantalons ou vestes à carreaux.

J’ai adoré dans ce défilé cette forte élégance, cette pureté mais aussi cette rareté que l’on peut percevoir à travers les différents vêtements. Il y a également une parfaite association de couleurs, je ne peux pour ma part m’empêcher de regarder et d’admirer chaque tenue et de tomber presque fou amoureux de ces si belles chemises à motifs.

Envolons-nous désormais du côté de la lettre L !

(  Un autre roulement de tambour  )

Louis Vuitton, c’est votre tour !

Kim Jones, le directeur artistique de cette belle maison nous présente sa collection printemps été 2018 au Palais Royal à Paris (un décor tout simplement beau, clair et lumineux).

Du gris, du bleu, du blanc, du vert et du rouge sont au rendez-vous. Nous pouvons noter un mélange de volumes avec des pantalons amples, des shorts ou des pantalons près du corps que l’on pourrait qualifier de bas plongée avec parfois des bandes colorées. Il y a également des vestes imperméables, de très élégantes chemises à rayures ou à motifs (encore une fois, j’en suis devenu fou), des sacs à dos, des sacoches et également des ceintures avec un bouton poussoir. 

Ici, il y a une atmosphère très centrée sur la mer, le voyage, ne serait-ce pas le streetwear marin de l’année prochaine ? Cette atmosphère est renforcée par tous ces vêtements et accessoires que je viens d’énoncer précédemment ainsi que par des chapeaux étant présents sous différentes formes. 

J’ai particulièrement apprécié sur ce défilé le mélange de volumes, assembler une pièce près du corps avec une pièce plus ample est quelque chose que je trouve toujours très esthétique et que j’aime également faire. Je pense tout de même que le premier look de ce défilé est celui que je préfère, il n’est qu’harmonie et plaisir à mes yeux.

Maintenant, un dernier show pour la fin ! 

Valentino, en scène !

Ayant pour directeur artistique Pierpaolo Piccioli, ce défilé se déroulant en intérieur met l’homme urbain à l’honneur. Différentes nuances de vert, de bleu, de blanc et de rouge sont au rendez-vous.

Il y a un côté sportwear et streetwear présent sur ce défilé avec par exemple des survêtements, des sacoches mais tout de même un côté chic et luxueux avec des chemises et des détails comme par exemple des perles brodées sur les bandes des joggings. Nous pouvons ainsi voir défiler différents types de vêtements, il y a des anoraks, des blousons et des pantalons de différents types, des pantalons arrivant à la cheville jusqu’au pantalon de type jogging avec des bandes blanches dessus !

Nous pouvons conclure sur le fait que sur cette collection le sportwear et le chic s’assemblent, se mélangent et défilent côte à côte et j’ai adoré cet esprit ! En terme de vêtements, j’ai eu un coup de coeur pour les vestes et les manteaux qui je pense pourraient séduire plus d’une personne !

  Voilà, cet article touche à sa fin, il n’y aura plus de roulements de tambours. :(

Je tiens tout de même à féliciter tous ces créateurs qui ne cesseront jamais de nous inspirer et de nous faire rêver et je tiens également à vous remercier pour cette longue lecture, je me doute que cela n’était pas facile mais j’espère que vous y avait pris du plaisir tout de même…

au plaisir de vous écrire !

GUCCI :

LA RENAISSANCE CONTEMPORAINE.

Mais où sommes-nous aujourd’hui ?

Pour cette collection croisière 2018, le défilé de la belle maison italienne Gucci a eu lieu le lundi 29 mai dans la galerie Palatine du Palais Pitti à Florence. Cette galerie abrite de nombreuses oeuvres d’art, la collection de peintures que nous pouvons voir dés les premières secondes de ce défilé est centrée sur la période de la Renaissance tardive et le baroque.

Ce lieu illustre à la perfection les inspirations qu’a eu Alessandro Michele (directeur artistique de la maison Gucci depuis 2015) pour cette collection qui ne sont autres que la Renaissance mais aussi les déesses du vieux Hollywood.

Parlons peu, parlons style !

 

Les couleurs ?

Beaucoup de couleurs vives seront reines pour cette collection. De nombreuses déclinaisons de rose, de vert ou encore de doré pourraient très certainement vous donner l’envie de prendre la tête de la monarchie.

 

Quant aux tenues ?

 

Nous pouvons constater la présence de longues robes pour les femmes et de shorts courts pour les hommes (il y a comme un air de Renaissance par ici, souvenez-vous de ces femmes portant de longues robes et de ces hommes portant des hauts-de-chausses.).

 

Mais ne paniquez-pas, la modernité est tout de même au rendez-vous !

 

Vous pourrez retrouver dans ce show du denim sous forme de short ou de pantalons, des blousons « aviateurs »  alliant différentes couleurs, de nombreux imprimés floraux. Ces imprimés sont notamment présents sur des chemises, des pantalons, des jupes et bien d’autres vêtements encore. Enfin, des sequins ainsi qu’un réel travail de broderie sont présents sur certains vêtements (bravo, je n’aurais pas fait mieux de mes dix doigts)

 

.Et les accessoires dans tout ça ?

 

De nouveaux accessoires tels que des sacs (avec des détails en cristal ou encore de la broderie) ou bien des collants pourront faire probablement votre bonheur mesdames !

Photo 2 : Visite Florence

Le reste des photos : Gucci

Attention je vais être à nouveau bavard…

J’apprécie l’énergie et le style de ce défilé, qui n’a jamais eu envie de voyager à travers le temps ? Remonter en quelque sorte les époque et s’imprégner d’une autre atmosphère ? C’est en quelque sorte ce que nous permet de faire la marque italienne mais sans oublier le côté contemporain de la chose.
L’emplacement du défilé nous fait voyager, à la manière d’une oeuvre d’art que l’on prend le temps de regarder, les mannequins prennent le temps de défiler afin qu’aucun détail ne puisse nous échapper. Ils deviennent eux mêmes en quelque sorte des « oeuvres » sublimé(e)s par des accessoires tels que des couronnes de lauriers, des colliers de perles entourant parfois leur visage ou encore des bijoux aux mains accentuées par des doigts noircis.
Nous pouvons ainsi voir dans ce défilé deux époques s’opposer s’assembler et se mélanger pour devenir comme mon titre l’indique une sorte de Renaissance contemporaine.


Merci Alessandro Michele pour ce moment !

Je vous laisse découvrir mes looks favoris de ce défilé avec les photos venant accompagner cet article.

Au plaisir de vous écrire !

Model :Keiron Caynes

Model : Fabienne Dobbe

Model : Marten Padama

Model : Liz Yefremava

Photos : Vogue

LE 9 MARS - 18:09

(Aujourd'hui envolons nous avec Chanel.)

Je viens de lancer la vidéo (un petit front row mais sur mon canapé) du dernier show de Chanel, l'avez-vous vu ?

Pour l'instant je peux dire que le décor est assez impressionnant, j'aime être étonné et plonger dans un autre univers lorsque je regarde un show et pour le coup c'est gagné, ce vaisseau spatial me donnerait presque envie d'aller sur la lune !

J'aime également ce podium qui n'en finit pas ainsi que le casting de ce show. Chaque modèle dégage sa propre énergie et rareté physique, il y a toujours ce petit "je ne sais quoi". (Quatorze minutes et dix secondes). Quant aux tenues ? Un soupçon de brillance et d'élégance, on retrouve à nouveau ce côté d'exception et de rareté lorsque l'on observe les vêtements sur ce show, on ne peut qu'imaginer le travail immense réalisé sur chaque pièce.

Maintenant, Karl et son neveu appuient sur le gros bouton (dix huit minutes et cinquante sept secondes) et le vaisseau va décoller. Place à la fumée et au final composé "d'astronautes" d'exception...

Merci Karl pour ce moment !

Comme de nombreuses personnes sont plus visuelles que textuelles, je vous ai fait un petit diaporama avec quelques photos afin de vous aider à plonger dans cette belle atmosphère. Ces photos proviennent du site Vogue et illustrent à mes yeux parfaitement le show. N'hésitez pas à aller voir leur site web qui comprend de nombreuses photos ou bien à aller voir la vidéo du défilé sur youtube qui réussira peut-être à vous faire chanter ou danser qui sait....

Au plaisir de vous écrire !